Le projet de loi relative à l'investissement contribuera à libérer l'esprit d'initiative

le .

Le projet de la nouvelle loi relative à l'investissement, adopté jeudi en Conseil des ministres, contribuera à libérer l'esprit d'initiative et à l'amélioration du climat des affaires en Algérie, ont estimé samedi des experts économistes.

News 

Le nouveau texte a été adopté jeudi lors d'une réunion spéciale du Conseil des ministres, présidée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale.

A cet effet, l'expert en économie, Mustapha Mekideche, a indiqué samedi à l'APS que ce texte est un "progrès réel et palpable, à même de libérer les initiatives des promoteurs locaux et étrangers".

L'ancien vice-président du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE) a précisé, que ce projet de loi a, "pour la première fois", introduit une vision à long terme sur les investissements, permettant de "fixer les priorités et soutenir les projets structurants, ainsi que les projets décentralisés pour le développement local".

Ce nouveau texte "consacre les principes de liberté de l'investissement, de transparence et d'équité dans le traitement des projets d'investissement", comme stipulé dans la Constitution de 2020, a-t-il expliqué.

M. Mekideche a, également, salué la mise en place, dans le cadre de ce projet de loi, de l'Agence algérienne de promotion de l'investissement, qui permettra, selon lui, de "capter les initiatives locales et de promouvoir les IDE et les grands projets", à travers des guichets uniques.

Il a estimé, en outre, que la digitalisation assurera "une meilleure transparence dans le traitement des dossiers d'investissement et permettra d'identifier les goulots d'étranglement".

 

APS

Site conçu et réalisé par la Division des Réseaux d'Information du CERIST ©2015