Accréditation dans l’avenir de neuf laboratoires d'évaluation de la conformité des produits

le .

Neuf laboratoires d'évaluation de la conformité des produits, relevant du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, seront accrédités, dans l’avenir, par l'Organisme algérien d'accréditation (ALGERAC), a annoncé, samedi à Blida, le ministre du secteur, Kamel Rezig.

News 

"Une demande a été introduite par nos services, auprès de cet organisme, dans le cadre du développement des mécanismes de contrôle, en vue de l'octroi d’une accréditation pour l'évaluation de la conformité des produits, au profit de neuf laboratoires de contrôle de la qualité à travers le pays, qui s'ajouteront à huit autres laboratoires actuellement accrédités", a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite de travail dans la wilaya.

Il a assuré que "tous les produits agréés par les laboratoires accrédités par ALGERAC, se distinguent par leur qualité supérieure comparable aux produits internationaux", non sans souligner "l’intérêt crucial accordé par le Gouvernement au développement des mécanismes de contrôle, notamment concernant la protection de la santé des consommateurs, et l'accompagnement des porteurs de projets pour exporter leurs produits".

A noter que parmi les huit laboratoires accrédités à l’échelle nationale, le laboratoire de contrôle de la qualité et de répression des fraudes inauguré par M. Rezig dans la commune de Beni Merad (Blida) couvrent les trois wilayas de Blida, Ain Defla et Médéa.

"Un laboratoire similaire sera inauguré dans les prochains jours à Médéa", a annoncé le ministre, signalant le renforcement du secteur, durant l'année prochaine, avec 13 autres laboratoires, ce qui portera leur nombre à 45 laboratoires, notamment, suite, "à la décision du Premier ministre portant levée de gel sur tous les projets relatifs à la réalisation et à l'équipement des laboratoires de contrôle de la qualité, qui seront ouverts à tous les autres secteurs et organismes", a informé le ministre.

M. Rezig a, par ailleurs, affirmé la "prise de toutes les mesures préventives nécessaires pour un été sans intoxications alimentaires, à travers la mobilisation des équipes de contrôle et le soutien de ces laboratoires, qui vont intensifier leur activité de contrôle même pendant les vacances, pour éviter tout accident d'intoxication alimentaire", a-t-il assuré.

 

APS

Site conçu et réalisé par la Division des Réseaux d'Information du CERIST ©2015